Qui sont les digital nomads ?

Publié le 20/11/2018 par Assimil
0 commentaire

Et si vous passiez votre journée de travail dans une bibliothèque du Pérou, dans un café en Australie ou sur une plage de Thaïlande ? C’est le quotidien des digital nomads. Le nomadisme numérique a le vent en poupe. Ce mode de vie permet de concilier travail à distance et voyage autour du monde. Comment devenir digital nomad ? Quels sont les avantages de cette expérience et les difficultés rencontrées ? Le point avec Assimil.

Qu’est-ce qu’un digital nomad ?

Le terme de digital nomads désigne des travailleurs qui ne possèdent pas de lieu de travail fixe. On les appelle également travailleurs nomades, technomades, voire SBF pour « Sans bureau fixe ». Concrètement, ces personnes ont la liberté de gérer et réaliser leur job depuis n’importe quel endroit de la planète. Pourquoi ne pas travailler depuis un café au Japon, une bibliothèque en Argentine, ou au bord de l’eau dans une île du Pacifique ?

Seules conditions sine qua none pour combiner voyages et activités professionnelles : bénéficier d’une bonne connexion Internet ou Wi-Fi et d’outils numériques : ordinateur portable, tablette ou smartphone. Le développement de ces appareils et la plus grande facilité d’avoir du réseau partout dans le monde font du nomadisme numérique une pratique en plein essor ces dernières années.

Si les digital nomads voyagent aux quatre coins du globe, leur mode de vie reste différent des routards s’offrant un tour du monde. La notion de travail demeurant primordiale, les travailleurs nomades changent de pays à un rythme plus lent, s’imprégnant davantage du mode de vie des locaux. Ce nomadisme professionnel peut être réalisé pendant plusieurs semaines comme plusieurs années et donne la liberté au technomade de choisir ses horaires, ses temps de repos et, c’est là tout l’intérêt, son lieu de travail.

Les « SBF » peuvent avoir aussi bien un statut de salarié pratiquant le télétravail, d’entrepreneurs ou de freelancers, payés en fonction des tâchées réalisées pour plusieurs clients.

À lire aussi : Français vivant à l’étranger : combien sont-ils et quels sont les pays les plus attractifs ?

Comment devenir digital nomad ?

Les digital nomads doivent avoir une profession leur permettant de travailler à distance, d’où bon leur semble.

Quels métiers ?

Les métiers du numérique sont particulièrement adaptés à ce mode de vie. Vous pouvez par exemple vous lancer dans l’un de ces secteurs : e-commerce, développement de sites, graphisme, marketing, community management (gestion de communautés sur les réseaux sociaux), publicité, rédaction web, photographie ou encore traduction.

La vie de travailleur nomade demande tout de même un très bon sens de l’organisation. Et pour cause, vous devez à la fois gérer votre quotidien dans un pays étranger, vos déplacements et voyages à venir, et votre activité professionnelle.

Des entreprises qui comptent sur les digital nomad

Face au développement du nomadisme numérique, certaines entreprises ont fait le pari d’embaucher uniquement des technomades. C’est le cas, par exemple, de Buffer, une start-up américaine spécialisée dans la gestion des réseaux sociaux pour les entreprises et particuliers.

Fondée en 2010, l’entreprise a décidé de miser sur les digital nomads depuis 2012. Ils sont une centaine, répartis à travers le monde, à travailler au quotidien pour cette société qui génère plus d’un million de dollars de revenus net chaque année. Seul impératif : les salariés se regroupent trois fois par an pour réaliser des tâches communes. Le reste du temps, ils peuvent travailler à distance et bon nombre des employés en profitent pour découvrir le monde.

À lire aussi : Premiers pas à l’étranger : à quoi faut-il s’attendre ?

Digital nomads : avantages et inconvénients

La vie de digital nomad est forcément particulière. Il n’est pas courant de devoir jongler entre activités professionnelles et voyages à la découverte du monde. Une expérience enrichissante qui possède son lot d’avantages. Mais qui peut comporter quelques petites difficultés.

Les avantages du nomadisme numérique

S’il ne fallait retenir qu’un terme pour caractériser les digital nomads, c’est celui de liberté. Liberté dans sa manière d’organiser ses journées : heures de travail, de repos, vacances… Tant que le travail est fait, vous planifiez vos activités comme bon vous semble. Mais surtout, liberté d’exercer votre job dans le pays de votre choix. Une perspective qui fait rêver, vous en conviendrez.

Ce mode de vie permet d’aller à la découverte de nouvelles contrées et donc de nouvelles cultures. Amené à vivre quelque temps dans chaque pays qu’il visite, le technomade en profite également pour apprendre et se perfectionner en langues étrangères au contact des locaux.

Le fait d’avoir un emploi rapporte un revenu régulier aux travailleurs nomades. Un salaire – généralement venant d’une entreprise occidentale – qui permet même de bien vivre dans une grande partie du globe. Par exemple, avec 1 000 euros par mois, il est possible de mener un quotidien confortable en Asie du sud-est, l’un des coins les plus appréciés des digital nomads. Enfin, une fois installé dans un endroit, le cadre idyllique ou inspirant que vous aurez choisi entraînera une réduction du stress que peut causer le travail.

À lire aussi : Voyager seul, de nombreux avantages

Difficultés du nomadisme numérique

Si la perspective de travailler à votre rythme en parcourant le monde est tentante, la vie de digital nomad demande beaucoup de préparation et d’organisation. Comme abordé précédemment, il faut parvenir à concilier vos activités professionnelles tout en prévoyant vos voyages : organisation des trajets, éventuelles démarches administratives, recherche d’un lieu de résidence, etc. De même, arriver dans un nouveau pays demande un minimum d’adaptation, le temps de rencontrer des locaux et découvrir leur culture.

Une fois sur place, une autre difficulté – ou plutôt un défi – se fait ressentir : parvenir à trouver le temps et surtout la motivation d’accomplir son job. Le travail à distance représentant un des socles de ce mode de vie, mais il peut vite être tentant de le laisser de côté pour partir à la découverte du pays. Pas évident de se concentrer sur des tâches au milieu d’un décor paradisiaque ! Il est important de s’imposer une rigueur et un véritable rythme de travail. C’est de cette manière que vous réussirez pleinement l’expérience du nomadisme numérique.

À lire aussi : Vivre à l’étranger : qu’est-ce qui est le plus difficile ?

Assimil vous accompagne lors de votre voyage autour du monde et dans votre quotidien grâce à sa vaste collection de guides de conversations disponibles dans de nombreuses langues.

Ajouter un commentaire

Interviews

articles populaires

Les nouveautés de la rentrée

08/08/13
209 commentaires

Nouveautés Assimil :
ce qui vous attend à la rentrée

24/06/14
111 commentaires

Sanskrit : le making-of

06/06/13
110 commentaires

Latin : retour vers le futur

28/09/15
102 commentaires

La méthode Assimil
disponible en digital

27/08/13
81 commentaires

Nouveautés : ce qui vous attend
au premier trimestre 2014

01/01/14
78 commentaires

Les nouveautés de la rentrée 2015

05/08/15
77 commentaires

Une nouvelle ligne graphique
pour la collection sans peine

11/08/15
67 commentaires

Chinois : entretien
avec Hélène Arthus et Mei Mercier

01/03/16
60 commentaires

Les nouveautés de la rentrée 2018

14/08/18
46 commentaires

derniers commentaires

au hasard

Corsair et Assimil fêtent la langue
et la culture créoles

27/10/15
0 commentaire

CinéAssimil 6 : l’Irlandais
de John Michael McDonagh

24/11/14
0 commentaire

Quand Netflix réussit à industrialiser
le sous-titrage

22/12/16
0 commentaire