L’EURES : travailler
en Europe librement

Publié le 26/10/2016 par Assimil
0 commentaire

EURES-le-reseau-europeen-de-lemploi-obrazek_duzy_4041180

Travailler à l’étranger séduit de plus en plus de Français. Pour simplifier la mobilité des salariés en Europe, l’EURES permet de mettre en contact les demandeurs d’emploi et les employeurs par le biais de conseillers qui accompagnent leurs démarches. Lumière sur ce dispositif couvrant 32 pays et ouvert à tous.

L’EURES, qu’est-ce que c’est ?

L’EURES, en version longue l’EURopean Employment Service (le service européen de l’emploi) est un réseau de coopération créé par les services publics de l’emploi. Son objectif, en partenariat avec les organisations patronales et syndicales, est de simplifier la libre circulation des salariés au sein de l’EEE, l’espace économique européen.

Cet espace économique comprend 32 pays au total : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Islande, l’Italie, la Lettonie, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Slovaquie, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Slovénie, la Suède et la Suisse.

L’EURES s’adresse à la fois aux personnes souhaitant travailler à l’étranger et aux employeurs désirant recruter hors de leurs frontières.

La mobilité des salariés simplifiée

Concrètement, l’EURES donne accès à un réseau de 850 conseillers spécialisés, répartis dans toute l’Europe et chargés de répondre aux demandes d’aides, d’information et d’assistance, aussi bien pour les recruteurs que pour les demandeurs d’emploi. Ce service est gratuit pour tous. En cas de questions concernant le travail en Europe, ces conseillers sont joignables par mail, par téléphone et par conversation en ligne (chat ou Skype).

La base de données d’offres d’emploi émise par le service est quotidiennement mise à jour. En parallèle, des informations sont publiées régulièrement sur les tendances du marché du travail et sur les conditions de vie des salariés selon les zones géographiques.

Pour aider le chercheur d’emploi dans sa démarche d’expatriation, une section « vivre et travailler » sur le site Internet de l’EURES indique la marche à suivre concernant la recherche d’un logement, le coût de la vie, les démarches liées à la santé, les équivalences en termes de diplômes selon les pays…

Des offres d’emploi variées et pour tous les niveaux de compétence

Les offres d’emploi proposées sur le site de l’EURES concernent une multitude de domaines d’activité et s’adressent à des niveaux de compétence variés, pour des emplois saisonniers ou permanents. L’offre permet au chercheur d’emploi d’entrer en contact avec un conseiller ou avec le recruteur directement ; pour chaque poste, la manière de postuler est précisée.

Pour une recherche plus efficace, la personne désirant travailler à l’étranger a également la possibilité d’entrer son CV dans la base de données de l’EURES afin que les employeurs accèdent à ses qualifications, à ses diplômes et au type d’emploi recherché.

Si la crise de l’emploi est une réalité dans la plupart des pays de l’Europe, des secteurs comme le tourisme, les services (finance, conseil en gestion, informatique, bâtiment, certains métiers liés à la santé), ainsi que le secteur agricole en travail saisonnier sont riches en offres. À savoir également : ces dernières varient d’un pays à l’autre et évoluent d’un jour sur l’autre. Une veille régulière est donc fortement conseillée pour trouver l’emploi qui vous convient.

« Ton premier emploi EURES », pour les jeunes chercheurs d’emploi

Pour les personnes âgées de 18 à 35 ans désirant travailler en Europe, le programme « Ton premier emploi EURES » est l’occasion de trouver un stage, un apprentissage ou un emploi dans un pays de l’UE ainsi qu’en Norvège et en Islande. Avantage de taille : les postulants peuvent obtenir une aide pour financer leurs cours de langue et leurs déplacements dans le cadre d’un entretien d’embauche à l’étranger. Le programme est ouvert à tous, quels que soient l’expérience et les diplômes des candidats à condition :

  • d’être ressortissant d’un pays membre de l’UE ou de l’EEE et d’y résider ;
  • de passer au moins six mois à l’étranger.

Ouvert à tous, simplifiant le contact avec les employeurs et offrant des opportunités dans des domaines variés, l’EURES est une possibilité à envisager pour acquérir de l’expérience à l’étranger… Ou y faire carrière.

Ajouter un commentaire

Interviews

articles populaires

Les nouveautés de la rentrée

08/08/13
192 commentaires

Sanskrit : le making-of

06/06/13
110 commentaires

Nouveautés Assimil :
ce qui vous attend à la rentrée

24/06/14
109 commentaires

Latin : retour vers le futur

28/09/15
99 commentaires

Nouveautés : ce qui vous attend
au premier trimestre 2014

01/01/14
78 commentaires

La méthode Assimil
disponible en digital

27/08/13
63 commentaires

Les nouveautés de la rentrée 2015

05/08/15
60 commentaires

Une nouvelle ligne graphique
pour la collection sans peine

11/08/15
57 commentaires

Le roumain, Ionesco
et la méthode Assimil :
entretien avec Vincent Ilutiu

14/04/14
42 commentaires

Nouveauté : Grammaire du japonais
de Catherine Garnier

16/02/17
36 commentaires

derniers commentaires

au hasard

Un concours Assimil à la librairie Mollat

04/11/14
0 commentaire

Objectif Langues : une nouvelle collection de méthodes

27/06/17
5 commentaires

Une nouvelle édition de l’anglais
avec une clé USB

10/02/16
17 commentaires