Gros plan sur le platt, seconde langue parlée au Brésil

Publié le 12/09/2017 par Assimil
2 commentaires

Les locuteurs du platt se trouvent surtout au sud du Brésil. Ici, Porto Alegre.


Sur les 200 millions de Brésiliens, une majorité écrasante parle le portugais. Et pourtant, il existe environ 200 langues différentes sur le territoire, dont le platt, appelé aussi le francique lorrain. Avec ses 3 millions de locuteurs, il s’agit de la 2e langue du pays. Explications.

Francique lorrain, entre France et Brésil

Si la France partage avec le Brésil une frontière géographique, elle partage également une langue régionale : le francique lorrain, aussi appelé le platt. Cette langue est parlée par environ 3 millions de locuteurs brésiliens.

Le platt : qu’est-ce que c’est ?

Le platt trouve son origine en Lorraine et plus particulièrement en Moselle où se concentre la majorité des locuteurs. On estime entre 200 000 à 500 000 locuteurs du platt. Aussi appelé francique lorrain, il s’agit d’une des langues régionales les plus utilisées en France, avec l’alsacien, le breton et l’occitan. Cette langue se rapproche du moyen allemand et de l’allemand supérieur. Si en France, le platt se concentre dans une zone bien spécifique, il a su s’exporter hors de ces frontières lorraines et mosellanes pour s’installer au Brésil.

Où parle-t-on le platt au Brésil ?

Le platt est parlé dans trois provinces du sud du Brésil : Rio Grande do Sul, Santa Catarina et Parana. Environ 3 millions de Brésiliens parlent le platt et 10 millions le comprennent. Dans certaines zones, il est parlé couramment par plus d’un quart de la population locale. En Amérique du Sud, on retrouve également quelques traces de platt dans certaines régions du Paraguay et de l’Argentine, pays limitrophes du Rio Grande do Sul.

Comment le platt s’est-il exporté en Amérique du Sud ?

Au Brésil, on compte 200 millions d’habitants. Langue officielle du pays depuis la Constitution de 1988, le portugais brésilien est parlé par la grande majorité des habitants. Et pourtant, on recense environ 200 langues et dialectes différents dans le pays, dont une trentaine est issue de l’immigration.

Les premiers pas du francique lorrain au Brésil

Le platt doit son introduction au Brésil au XIXsiècle, lorsque Marie-Léopoldine de Habsbourg-Lorraine est devenue impératrice du Brésil. Afin de peupler le sud du pays, l’impératrice a décidé d’attirer plusieurs centaines de milliers de migrants germaniques issus de la Sarre ou encore de la Moselle et de les installer dans trois provinces du sud. Ces colons se sont organisés en communauté autour de leur langue commune qui s’est développée et transmise au fil des années jusqu’à devenir la 2e langue la plus parlée au Brésil, avec environ 3 millions de locuteurs.

Développement du platt au Brésil : comment l’expliquer ?

Si le platt s’est imposé avec le temps comme la 2e langue parlée du Brésil, cela s’explique par ses origines germaniques. Contrairement à l’espagnol, à l’italien ou au portugais brésilien, il ne s’agit pas d’une langue romane. Elle diffère de par sa structure, ses sons et son vocabulaire. Alors que les immigrés espagnols ou italiens par exemple, ont perdu leur héritage linguistique rapidement en arrivant au Brésil du fait de la proximité de ces langues, le francique lorrain a su traverser le temps sans disparaître.

De la survie du platt au Brésil

Si en France, le francique lorrain n’est considéré que comme un « dialecte allemand d’Alsace et de Moselle » d’après le rapport de Bernard Cerquiglini, rédigé en 1999, sans réelle protection face à la domination du français, il peut profiter d’une politique brésilienne favorable à sa préservation.

Le platt et la loi brésilienne

Le platt au Brésil, n’est pas considéré comme un simple dialecte. Dans la Constitution de 1988, le pays a souhaité promouvoir les langues minoritaires, dans un objectif premier de défendre les langues indigènes très présentes sur son territoire. Mais ce projet a également profité aux langues liées à l’immigration des colons, dont le platt. Depuis 2010, une loi a permis à cette langue d’être enseignée aux enfants qui souhaitent l’apprendre, dans les écoles, selon le bon vouloir des municipalités. En 2012, la province de Rio Grande do Sul a même reconnu le platt « patrimoine historique et culturel ». Sur le plan international, la langue a été inscrite à l’Unesco comme la seule langue germanique en Amérique latine.

L’avenir du francique lorrain au Brésil

La survie de cette langue dans un pays dominé par le brésilien, revient surtout à la tradition et à l’attachement des germano-brésiliens au platt. La langue se transmet de génération en génération et dans certains endroits, il faut même parler le platt pour accéder à un travail. Les populations rurales des provinces brésiliennes sont particulièrement attachées à cette langue. Cependant, le platt semble perdre du terrain dans les grandes villes du sud au profit du brésilien. Son avenir au Brésil n’est donc pas totalement assuré.

Assimil vous accompagne…

Assimil vous accompagne au Brésil avec la méthode d’apprentissage de portugais brésilien et le platt lorrain de poche. En France, découvrez les langues régionales grâce aux méthodes de basque, de breton, ou encore d’occitan.

Commentaires

Par Lauriane le 16/09/17 à 16h23

Wow plus de 200 langues, c’est impressionnant. Je savais que le Brésil regorgeait de particularités mais je ne pensais pas autant. Merci pour cet article intéressant. J’aime beaucoup la partie histoire, qui nous démontre que la langue va au delà des frontières.

Lauriane du blog : http://www.marathon-des-langues.com

Par BICHLER Suzanne le 21/09/17 à 15h59

Médiathèque communautaire de Sarreguemines

http://www.mediatheque-agglo-sarreguemines.fr/

Ajouter un commentaire

Interviews

articles populaires

Les nouveautés de la rentrée

08/08/13
192 commentaires

Sanskrit : le making-of

06/06/13
110 commentaires

Nouveautés Assimil :
ce qui vous attend à la rentrée

24/06/14
109 commentaires

Latin : retour vers le futur

28/09/15
99 commentaires

Nouveautés : ce qui vous attend
au premier trimestre 2014

01/01/14
78 commentaires

La méthode Assimil
disponible en digital

27/08/13
63 commentaires

Les nouveautés de la rentrée 2015

05/08/15
60 commentaires

Une nouvelle ligne graphique
pour la collection sans peine

11/08/15
57 commentaires

Le roumain, Ionesco
et la méthode Assimil :
entretien avec Vincent Ilutiu

14/04/14
40 commentaires

Nouveauté : Grammaire du japonais
de Catherine Garnier

16/02/17
36 commentaires

derniers commentaires

au hasard

Notre premier sondage sur Poutsch

10/07/13
0 commentaire

Vous avez dit « tabou linguistique » ?

14/03/16
7 commentaires

Un niveau débutants ajouté
aux cahiers d’exercices

19/01/16
1 commentaire