Étudier à l’étranger :
les aides pour financer votre séjour

Publié le 04/01/2016 par Assimil
0 commentaire

Jeunes étudiants - Blog Assimil

Financer des études à l’étranger n’est pas toujours aisé. Erasmus+, aides régionales, fondations, aides mises en place par les pays d’accueil : quelles sont les principales aides financières dont peut bénéficier un étudiant souhaitant effectuer une partie de sa scolarité à l’étranger ?

Erasmus + : la référence pour financer ses études à l’étranger

Nouvelle version du programme d’échanges Erasmus, Erasmus+ a été initié par la Commission européenne. Il offre la possibilité, à partir d’un niveau bac+2, d’étudier à l’étranger tout en bénéficiant d’une aide financière pour une durée maximale de 12 mois.

Cette aide est mensuelle et forfaitaire et son montant est calculé en fonction du niveau de vie du pays d’accueil. Elle peut atteindre plusieurs centaines d’euros.

Les étudiants doivent effectuer leur cursus dans l’un des 33 pays européens faisant partie du dispositif Erasmus, au sein d’un établissement partenaire du leur. Université, école de commerce, école d’ingénieur, établissements disposant d’un cursus de BTS : plusieurs types d’établissements sont habilités à octroyer une aide Erasmus+.

Bon à savoir

Le programme Erasmus+ accompagne aussi les étudiants souhaitant réaliser un stage à l’étranger d’une durée de 2 à 12 mois.

Les aides du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Elles concernent les étudiants disposant de ressources limitées souhaitant financer leurs études à l’étranger.

La bourse d’enseignement supérieur

Les boursiers sur critères sociaux et à échelon 0 peuvent bénéficier de leur bourse s’ils partent étudier dans un pays du Conseil de l’Europe. Ils accèdent à cette aide dans les mêmes conditions que s’ils avaient effectué leur cursus en France et doivent ainsi :

  • être âgés de moins de 28 ans au 1er septembre de l’année du cursus ;
  • effectuer leur cursus dans un établissement d’enseignement supérieur officiellement reconnu par le pays et menant à un diplôme.

Aide à la mobilité internationale des étudiants

Elle est destinée aux étudiants éligibles à une bourse sur critères sociaux, bénéficiant d’une aide d’urgence annuelle ou préparant un diplôme national relevant de la compétence du ministère de l’enseignement supérieur.

D’un montant de 400€ par mois pour la période 2015-2016, elle vise à financer des études à l’étranger ou un stage à l’international. Le séjour doit durer entre 2 et 9 mois. Cette aide est cumulable avec l’aide au mérite.

Les bourses des collectivités territoriales

Certaines régions proposent des aides destinées à des études à l’étranger. Elles ne couvrent pas systématiquement toute la durée du voyage mais peuvent s’avérer utiles. Quelques exemples.

Explora’Sup, région Rhône-Alpes

Pour les étudiants et apprentis du supérieur inscrits dans un établissement rhônalpin. Elle est accessible à partir d’un niveau bac +2 et jusqu’au niveau bac +5.

Explora’Sup se chiffre à 380€ par mois. Une aide forfaitaire supplémentaire de 530€ peut être accordée aux boursiers sur critères sociaux ou boursiers à échelon 0.

La région octroie la bourse pour une durée de 4 à 17 semaines pour un stage et de 8 à 36 semaines pour des études universitaires.

Bourse régionale d’études ou de stage à l’étranger, région Alsace

La bourse régionale d’études ou de stage à l’étranger est réservée aux étudiants de moins de 26 ans, inscrits en L3, master 1 ou master 2 en Alsace. Elle permet d’étudier à l’étranger ou de réaliser un stage permettant de valider un cursus français. Trois paliers d’aides sont prévus :

  • 800€ pour un cursus de 16 semaines et plus ;
  • 500€ pour un stage de 12 à 15 semaines ;
  • 1 000€ pour un stage de 16 semaines et plus.

Bourse de la Découverte, région Poitou-Charentes

La Bourse de la Découverte est destinée aux jeunes demandeurs d’emploi de 18 à 28 ans souhaitant se perfectionner en langue étrangère ou acquérir une nouvelle expérience professionnelle. Ils doivent être titulaires d’un CAP, BEP, Bac, Bac Pro, BTS, DUT, licence professionnelle, Maîtrise, Licence, Master 1 ou 2, DESS ou DEA.

Pour le stage linguistique, le coût du cours et le logement en pension complète sont pris en charge par la région. Pour les stages en entreprise, la région alloue 2 295€ pour 24 semaines. Ce montant sert à financer le logement et la demi-pension. L’aide de la région comprend en outre une assurance santé, accident, responsabilité civile et rapatriement.

Bourse jeunes à l’international (Bretagne), Phileas Séjour (Picardie), Aide à la mobilité internationale en Champagne-Ardenne ou Auvergne, aide régionale à la mobilité en Corse : d’autres dispositifs existent. Rendez-vous auprès du service des relations internationales de votre établissement pour toute demande de renseignement et déposer vos candidatures.

Les fondations : des acteurs souvent méconnus

Les fondations ne doivent pas être négligées lorsque l’on cherche des aides pour financer ses études à l’étranger. Pour la période 2015-2016, la fondation Kenza aide par exemple les étudiants des Beaux-Arts et histoire de l’art inscrits dans des établissements d’excellence, en offrant des bourses allant jusqu’à 10 000€.

La fondation Vocation accompagne quant à elle les jeunes de 18 à 30 ans ayant des difficultés à aller au bout de leur projet professionnel faute de ressources.

N’hésitez pas à chercher également du côté des fondations créées par les entreprises.

Les bourses des pays d’accueil

Certains pays offrent des bourses aux meilleurs étudiants internationaux. Ces derniers couvrent tout ou partie de leurs frais d’études ou de stage à l’étranger. Voici quelques pistes.

  • Allemagne

Renseignez-vous auprès de l’OFAJ (Office franco-allemand pour la jeunesse), qui aide chaque année des étudiants, du DAAD qui fournit le plus important programme de bourses en Allemagne, et du CIERA (Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne) qui offre des aides à la mobilité pour les séjours de recherche ou les stages de niveau master.

  • Angleterre

Plusieurs universités proposent des prêts et des solutions de financement aux étudiants. Rendez-vous sur le site du British Council pour connaître l’ensemble des aides disponibles.

  • États-Unis

Les bourses Fullbright proposées par la Commission franco-américaine aux étudiants, doctorants, chercheurs et assistants de français font partie des aides les plus connues, avec la bourse Georges Lurcy, qui aide les doctorants travaillant sur des projets en rapport avec les États-Unis.

Les bourses universitaires, notamment les bourses sportives pour les étudiants possédant un excellent niveau en sport sont aussi des voies à explorer.

  • Canada

Association des Universités et Collèges au Canada, Bureau Canadien de l’Éducation Internationale, université canadienne, Programme de bourses d’études supérieures du Canada Vanier : les pistes sont multiples pour rechercher des financements.

Des aides équivalentes existent aussi pour d’autres destinations telles que l’Espagne, l’Italie, l’Australie, le Brésil ou même la Chine. Pour maximiser vos chances d’obtenir des aides pour étudier à l’étranger, commencez vos recherches bien avant la date de départ prévue. Pour beaucoup de bourses, des dossiers de candidatures plus ou moins élaborés doivent être envoyés. Respectez bien les dates butoir pour ne pas passer à côté d’un financement.

 

  • Assimil vous accompagne

Préparez votre séjour à l’étranger avec les méthodes de langues Assimil. Anglais, Allemand, Italien, Espagnol, Japonais, Chinois : nous vous proposons une large sélection de langues étrangères.

Ajouter un commentaire

Interviews

articles populaires

Les nouveautés de la rentrée

08/08/13
196 commentaires

Sanskrit : le making-of

06/06/13
110 commentaires

Nouveautés Assimil :
ce qui vous attend à la rentrée

24/06/14
109 commentaires

Latin : retour vers le futur

28/09/15
99 commentaires

Nouveautés : ce qui vous attend
au premier trimestre 2014

01/01/14
78 commentaires

La méthode Assimil
disponible en digital

27/08/13
69 commentaires

Les nouveautés de la rentrée 2015

05/08/15
63 commentaires

Une nouvelle ligne graphique
pour la collection sans peine

11/08/15
57 commentaires

Le roumain, Ionesco
et la méthode Assimil :
entretien avec Vincent Ilutiu

14/04/14
42 commentaires

Nouveauté : Grammaire du japonais
de Catherine Garnier

16/02/17
36 commentaires

derniers commentaires

au hasard

Nouveautés : ce qui vous attend
au premier trimestre 2014

01/01/14
78 commentaires

Des extraits du calendrier
« Mots étranges et étrangers »
sur le blog

30/10/13
0 commentaire

Comment évaluer
son niveau d’allemand ?

27/03/17
0 commentaire