Entretien
avec Adam Jacot de Boinod

Publié le 07/10/2013 par Éditions Assimil
1 commentaire

adam photo 2
« Célébrer les joies du vocabulaire et la diversité des langues »

Comme son nom ne l’indique pas, le londonien Adam Jacot de Boinod (il est d’origine suisse) appartient à une longue lignée d’excentriques britanniques. Fasciné par les mots les plus étranges ou les plus étonnants depuis sa plus tendre enfance, il n’imaginait sans doute pas qu’il ferait de cette passion un métier. (Entretien mis à jour en septembre 2017).
Adam a travaillé à la BBC avec l’excellent comédien Stephen Fry sur l’émission QI (QI pour Quite Interesting). Il s’est ensuite consacré à l’écriture de trois livres sur les mots extraordinaires publiés chez Penguin (The meaning Of Tingo, Toujours Tingo and The Wonder of Whiffling). The meaning of Tingo, publié en français par 10/18 sous le titre TINGO – Drôles de mots, drôles de mondes, a été traduit en 12 langues.
Les éditions Assimil ont publié son nouvel ouvrage (désormais épuisé et retiré du catalogue Assimil France), un calendrier baptisé de façon logique Mots étranges et étrangers 2014 et qui présente 365 mots incroyables venus du monde entier, accompagnés d’une courte définition. C’est amusant, intriguant, assez inédit sur le plan conceptuel et totalement inclassable. Et, pour la première fois aux éditions Assimil, le texte est présenté simultanément en cinq langues (anglais, néerlandais, espagnol, italien et français).
Chaque mot fait l’objet d’un traitement typographique et graphique particulier, à l’esprit pop et un peu psychédélique.
Adam est un véritble collectionneur de mots dans l’esprit des grands aventuriers et originaux de l’ère victorienne. Grâce à lui, nous redécouvrons l’inaltérable beauté des mots, avec une préférence certaine pour les langues africaines et asiatiques. A la lecture de ses livres, vous constaterez avec étonnement, quel que soit votre niveau de connaissance en langues, qu’il existe un mot pour désigner à peu près tous les sentiments, même les plus subtils, même les plus impossibles à imaginer, ou pour caractériser tous les faits de société, même les plus tordus et les plus inattendus !

Tingo Calendar

Assimil : Quand a commencé cette histoire d’amour avec les mots les plus étranges ?
Adam Jacot de Boinod : Quand j’avais sept ans, alors que j’apprenais des mots latins dont je ne comprenais pas toujours les définitions en anglais !

A: Parlez-nous des calendriers multilingues Assimil 2014 que vous publiez cet automne. Quel est le concept de ces ouvrages ? 
AJB : L’idée est tout aussi bien d’apprendre que de divertir. De célébrer les joies du vocabulaire et de la diversité des langues. Tant de langues sont en danger que nous devons faire de notre mieux pour maintenir cette diversité et aider les langues à prospérer. L’Islande a réussi à préserver sa langue, même si elle compte pas plus de 275 000 locuteurs. De la même façon, le féroïen, dont on pense qu’il a été utilisé autrefois par les Vikings, a été sauvé de l’extinction par le gouvernement danois, qui est allé aussi loin que de faire figurer des conseils de grammaire et des déclinaisons de verbes sur les côtés des cartons de lait.
Un dessein politique est une autre force qui permet de faire revivre d’anciennes langues. Le nationalisme a permis à l’irlandais de revenir au premier plan malgré le crépuscule de la culture celtique. La création de l’Etat d’Israël a permis à cette langue écrite de devenir une langue officielle utilisée avec fierté par l’ensemble de la nation.

gras belong fes recto
gras belong fes verso

A : Vous avez également conçu une application pour iPhone, adaptée de vos livres. De quoi s’agit-il ? D’un jeu ?
AJB : Oui, c’est un quiz qui s’appelle Tingo, une application iPhone (en anglais) sur les mots les plus intéressants/étranges, avec 3 réponses possibles par question (QCM), dont 2 réponses fausses, mais assez plausibles !

A : Qu’avez-vous appris des langues d’une façon générale, en réalisant vos différents livres ?
AJB : J’ai appris à quel point ces définitions (pour chaque idiome) sont magnifiques, révélatrices, stimulantes pour l’esprit – et bizarres

A : Est-ce que vous pensez que, si l’on excepte les besoins naturels, les differents peuples du monde partagent des concepts universels qu’on peut retrouver dans les mots ?
AJB : Oui, bien que de façon intéressante certains sentiments universels n’ont pas de correspondance dans différentes langues (par exemple la façon dont nous interprétons les bruits des animaux, la façon dont nous disons « Aïe ! », dont nous répondons à quelqu’un qui éternue, dont nous disons « cheese » à un photographe). Pour « cheese » par exemple :

Bulgare : Зеле! (Zele!) – Chou !
Danois : Sig ‘appelsin’ (dis orange)
Allemand : Spaghetti / Käsekuchen (gateau au fromage)
Russe : Скажи ‘изюм! (Skazhi ‘izyum!’) – dis ‘raisins!’
Espagnol : Patata (pomme de terre)
Suédois : Säg omelett! (omelette)

A : Quelle est la langue la plus extraordinaire selon vous ?
AJB : Le japonais, il est si différent des langues européennes par son vocabulaire. Voici quelques-unes de mes locutions favorites :
mono-no-aware : apprécier la tristesse de l’existence
mukamuka : se sentir si furieux qu’on en a envie de vomir
potto :  être si distrait ou préocuppé qu’on remarque pas ce qui se passe juste devant soi.

A : Est-ce que vous vous intéressez aussi à l’écriture ?
AJB : un peu, bien que je ne lise que les écritures grecque et romane.

A : Quels sont vos trois mots préférés (si on excepte Tingo, évidemment) ?
AJB : wo-mba (Bakweri, Cameroun) : le sourire des enfants pendant leur sommeil.
Nakhur (Persan) : un chameau ne donnera pas de lait tant que ses naseaux ne sont pas chatouillés.
Areodjarekput (Inuit) : échanger ses femmes pour quelques jours seulement.

A : Combien de langues parlez-vous ?
AJB : seulement l’anglais, malgré mon apprentissage du latin et du grec ancien à l’école.

A : Quelle langue voudriez-vous apprendre avant de mourir ?
AJB: L’italien. Cette langue paraît si lyrique et si rythmique !

La version anglaise de cet entretien est disponible ici : http://blog.assimil.com/interview-with-adam-jacot-de-boinod

Application iPhone Tingo – The interesting words game: http://itunes.apple.com/gb/app/tingo-interesting-words-game/id493526837?mt=8
Disponible prochaînement :
– Version en anglais : Tingo Calendar (Assimil, ISBN 978-2-7005-064-6, 12,95€)
365 Palabros
– Version espagnole : 365 palabros del mundo mundial (Assimil, ISBN 978-2-7005-0641-9, 12,95 €)
365 Parole Strane

– Version italienne : 365 parole straniere (Assimil, ISBN 978-88-96715-25-3, 12,95€)
365 Vreemde
– Version néerlandaise : 365 vreemde woorden (Assimil, ISBN 978-2-7005-0643-3, 12,95€)
365 mots étranges
– Version française : 365 mots étranges et étrangers (Assimil, ISBN 978-2-7005-0640-2, 12,95€)

Ajouter un commentaire

Interviews

articles populaires

Les nouveautés de la rentrée

08/08/13
196 commentaires

Sanskrit : le making-of

06/06/13
110 commentaires

Nouveautés Assimil :
ce qui vous attend à la rentrée

24/06/14
109 commentaires

Latin : retour vers le futur

28/09/15
99 commentaires

Nouveautés : ce qui vous attend
au premier trimestre 2014

01/01/14
78 commentaires

La méthode Assimil
disponible en digital

27/08/13
69 commentaires

Les nouveautés de la rentrée 2015

05/08/15
63 commentaires

Une nouvelle ligne graphique
pour la collection sans peine

11/08/15
57 commentaires

Le roumain, Ionesco
et la méthode Assimil :
entretien avec Vincent Ilutiu

14/04/14
42 commentaires

Nouveauté : Grammaire du japonais
de Catherine Garnier

16/02/17
36 commentaires

derniers commentaires

au hasard

Les Indo-Européens,
fantômes de l’Occident :
entretien avec Jean-Paul Demoule

12/01/15
6 commentaires

Conférence à Mundolingua :
nouvelles technologies
et diversité linguistique

02/11/15
0 commentaire

Quelles séries regarder
en VO en 2017 ?

28/02/17
1 commentaire