Devenir assistant de langue vivante à l’étranger

Publié le 16/11/2017 par Assimil
0 commentaire

Et si vous progressiez dans une langue étrangère en jouant les professeurs ? Chaque année, ce sont plus de 1 700 Français qui tentent cette expérience à l’étranger, en devenant assistant de langue vivante dans un collège ou lycée. En quoi consistent les missions ? Comment candidater ? Quels sont les avantages de cette expérience ? Assimil vous donne toutes les clefs pour devenir assistant de langue vivante à l’étranger.

Dans quel pays devenir assistant de langue vivante ?

Apprendre les spécificités de la langue française à une classe de jeunes Anglais, Espagnols, Allemands ou Chinois ne vous fait pas peur ? Vous avez à cœur de progresser dans une langue, découvrir la culture d’un autre pays, tout en acquérant une expérience professionnelle ? Peut-être allez-vous être tenté par l’opportunité de devenir assistant de langue vivante à l’étranger.

Tous les ans, des étudiants français, de 20 à 35 ans – la limite d’âge varie selon la destination – ont la possibilité de partir dans un des 21 pays participant à cet échange avec le Centre International d’Études Pédagogiques (CIEP) :

  • Langue anglaise : Royaume-Uni, Irlande, États-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande.
  • Langue espagnole : Espagne, Argentine, Colombie, Costa Rica, Équateur, Mexique.
  • Langue allemande : Allemagne, Autriche, Suisse.
  • Langue chinoise : Chine, Taïwan.
  • Autres langues : Italie, Pays-Bas, Portugal, Russie.

Les rémunérations dépendent de la destination. En moyenne, un assistant gagne entre 800 et 900 euros nets. Cela peut varier entre 400 euros au Costa Rica et 1 100 euros pour l’Autriche.

Quelles sont les missions de l’assistant de langue vivante ?

L’assistant de langue vivante intervient en complément du professeur de français habituel mais il ne le remplace pas. Ce ne sera donc pas à vous d’assurer les cours de grammaire ou de conjugaison.

En tant que jeune étudiant étranger, le contact sera plus simple avec les élèves et vous serez là dans une optique de discussion, de communication. Une approche plus ludique qu’un cours de langue classique. Pour autant, cela n’empêchera pas vos élèves de progresser, et vous, de leur faire découvrir toutes les particularités de la langue et de la culture française.

Il n’y a pas de règles établies entre le professeur attitré et l’assistant de langue vivante. Certains tiendront à ce que vous suiviez rigoureusement le programme. D’autres – et c’est la majorité des cas – vous laisseront suffisamment de liberté pour mettre en place vos propres activités. Débats, analyses de chansons ou de films… À vous de voir ce qui sera bénéfique aux élèves.

Pourquoi devenir assistant de langue à l’étranger ?

Devenir assistant de langue vivante à l’étranger représente une opportunité de connaître une (première) expérience professionnelle et personnelle importante et très formatrice.

Avantages professionnels

Cette immersion, de 7 à 12 mois suivant les pays, sera un bel atout à faire valoir sur votre CV et peut vous ouvrir de nombreuses portes en France comme à l’étranger. Et pas exclusivement dans l’enseignement.

« Cela a eu un impact considérable sur ma carrière. En effet, je travaille maintenant au bureau des relations internationales d’une grande école d’ingénieurs en France », explique Vianney, ancien assistant de langue vivante en Angleterre, sur le site du CIEP.

Lucie, qui était, elle, partie outre-Rhin poursuit : « Mon expérience a été décisive dans mon parcours universitaire et professionnel. Elle m’a permis d’écarter l’enseignement comme vocation professionnelle et a en même temps confirmé ma passion pour l’Allemagne. »

Avantages personnels

Les cours au collège ou au lycée ne représentent que 12 à 14 heures dans la semaine d’un assistant de langue vivante à l’étranger. Si, de l’avis de tous, cette grosse dizaine d’heures demande tout de même beaucoup d’énergie, elle laisse aussi beaucoup de temps pour partir à la découverte du pays et de sa culture.

Il n’y a pas de secret : c’est en étant curieux, en rencontrant du monde, en échangeant que vous progresserez dans la langue et que vous rendrez cette expérience bénéfique et inoubliable.

Céline, qui était partie en Irlande pour être assistante, témoigne au CIEP : « J’ai pu découvrir un pays avec sa culture en étant complètement immergée, mais également faire des progrès en anglais. J’ai visité de nombreux lieux à travers le pays grâce aux contacts que j’ai noués avec les autres assistants. Cela m’a permis de m’épanouir et de m’enrichir tant personnellement que professionnellement. Je conseille donc de vivre cette aventure ! »

Comment devenir assistant de langue vivante à l’étranger ?

Devenir assistant de langue vivante à l’étranger demande de remplir plusieurs critères d’éligibilité :

  • Avoir entre 20 et 30 ans (35 ans pour l’Autriche, la Colombie, le Costa Rica, l’Espagne, le Mexique, la République d’Irlande, la Russie, le Royaume-Uni et la Suisse).
  • Être étudiant l’année du dépôt de candidature.
  • Être de nationalité française (ou ressortissant européen pour certains pays).
  • Avoir réalisé ses études secondaires dans un établissement français, en France ou à l’étranger.
  • Être au moins titulaire d’une première année de parcours de licence (L1) au moment du dépôt de candidature.
  • Bien maîtriser la langue du pays et avoir, au minimum, le niveau B1 du Cadre européen commun de référence pour les langues (sauf Chine, Pays-Bas et Russie).

Un test d’éligibilité en ligne vous permettra de connaître les pays où votre parcours permet de postuler. Vous devrez ensuite procéder à une préinscription afin de vous identifier et de rattacher votre établissement d’enseignement supérieur à votre dossier. Puis, enfin, vous inscrire.

Attention, une inscription n’est pas forcément synonyme de sélection. Le CIEP et les instances du pays en question sont seuls décideurs des candidats choisis et autorisés à devenir assistant de langue vivante à l’étranger.

Ces différentes étapes sont à réaliser lors de l’ouverture des inscriptions, entre octobre et mars (la date exacte change chaque année, pensez à vous renseigner). La réponse définitive du CIEP vous sera communiquée ensuite entre avril et juillet, selon la destination demandée.

Assimil vous accompagne …

Anglais, espagnol, allemand, italien, portugais, russechinois, japonais et bien d’autres langues… Assimil vous propose des méthodes d’apprentissage pour tous les niveaux. Découvrez vite les nombreuses offres.

Ajouter un commentaire

Interviews

articles populaires

Les nouveautés de la rentrée

08/08/13
196 commentaires

Sanskrit : le making-of

06/06/13
110 commentaires

Nouveautés Assimil :
ce qui vous attend à la rentrée

24/06/14
109 commentaires

Latin : retour vers le futur

28/09/15
100 commentaires

Nouveautés : ce qui vous attend
au premier trimestre 2014

01/01/14
78 commentaires

La méthode Assimil
disponible en digital

27/08/13
71 commentaires

Une nouvelle ligne graphique
pour la collection sans peine

11/08/15
67 commentaires

Les nouveautés de la rentrée 2015

05/08/15
63 commentaires

Le roumain, Ionesco
et la méthode Assimil :
entretien avec Vincent Ilutiu

14/04/14
42 commentaires

Nouveauté : Grammaire du japonais
de Catherine Garnier

16/02/17
36 commentaires

derniers commentaires

au hasard

Entretien avec Louis-Jean Calvet

16/06/16
0 commentaire

Partir vivre à l’étranger : les formalités administratives à ne pas oublier

22/02/16
3 commentaires

Assimil est sur Flipboard !

12/02/15
0 commentaire