Correspondance et échanges linguistiques : efficace pour progresser en langue ?

Publié le 01/08/2018 par Assimil
0 commentaire

Comme n’importe quelle discipline, pour progresser, il faut s’entraîner et pratiquer. Et qui de mieux placé pour vous accompagner dans l’apprentissage d’une nouvelle langue que des personnes natives ? Simples échanges ou correspondance, cette expérience peut être bénéfique, à condition de mettre toutes les chances de son côté et d’éviter quelques pièges. Les conseils d’Assimil.

Réussir sa correspondance linguistique sur Internet

Vous n’envisagez pas un séjour linguistique dans l’immédiat mais vous souhaitez vous lancer dans l’expérience de la correspondance ? Aujourd’hui, Internet vous offre de nombreuses possibilités afin de trouver des interlocuteurs étrangers et d’organiser au mieux votre correspondance linguistique. C’est sans doute le moyen le plus efficace et rentable d’établir un contact avec un étranger partageant vos attentes. Via une annonce, un forum ou même par messagerie instantanée, partez à la recherche d’autres internautes qui souhaitent apprendre le français et lancez-vous. Vous pourrez ensuite multiplier les sessions de discussions en ligne, ou en face-à-face pour plus de convivialité.

Voici quelques conseils pour que votre expérience se passe au mieux et soit la plus bénéfique possible :

  • Trouver un correspondant de même niveau : il est important que l’échange soit intéressant et efficace pour tous les protagonistes.
  • Varier et changer de partenaires : on ne peut pas partager des centres d’intérêt avec tout le monde. Si vous sentez que le courant ne passe pas avec un premier correspondant, que des silences s’installent trop fréquemment, n’hésitez pas à chercher de nouveaux compagnons de route avec qui les sujets de discussion ne manqueront pas. De même, idéalement, il peut être intéressant de trouver deux ou trois correspondants pour pouvoir s’exercer souvent (ou être certain d’avoir une discussion régulière) et ainsi progresser en langue.
  • Préparer la conversation : certes, les discussions laissent la part belle à la spontanéité mais il est conseillé de préparer quelques sujets et questions en amont pour éviter les temps morts. Restez simple et abordez des thèmes généraux au départ (présentation, métier, passions, etc.).
  • S’accorder sur les corrections : interrompre à chaque faute ou tout corriger à la fin de la discussion ? Il n’y a pas de règle sinon celle de vous entendre avec votre interlocuteur dès le début de la correction. Et le plus important : ne vous braquez pas en cas d’erreur et continuez de parler. Les fautes font partie de l’apprentissage.
  • Respecter un timing : dans le cadre d’un tandem linguistique, mieux vaut cadrer l’échange. Convenez d’une durée de discussion dans une langue afin que chacun puisse avancer à la même vitesse et éviter certaines frustrations. Par exemple, pour une heure de correspondance, parlez 30 minutes en anglais et 30 minutes en français. Vous pouvez même enclencher un minuteur afin de pouvoir couper votre interlocuteur sans passer pour quelqu’un d’impoli.

Bien préparer son échange linguistique à l’étranger

Peu importe l’âge, il faut avoir envie d’être acteur de son voyage linguistique. Cela commence par avoir une réelle volonté de partir et le faire dans un lieu qui vous intéresse. Toutefois, pour un échange linguistique efficace, une bonne préparation est primordiale. Dans le cas le plus « classique », vous serez logé dans une famille d’accueil. Une option bénéfique au niveau de la langue car vous pratiquerez dans un cadre structuré, comme à la maison… ou presque ! En effet, vivre dans une famille implique d’être poli, mais surtout ouvert, sociable et de donner un coup de main aux tâches ménagères.

D’une manière générale, commencez par vous rapprocher d’une structure qui saura répondre à vos questions, vous conseiller et vous orienter vers le séjour qui correspond le plus à vos attentes. Veillez à ce qu’elle réponde à la norme NF et présente des garanties en matière de pédagogie et de sécurité. Vous pourrez ainsi être pleinement concentré sur votre expérience et progresser. En France, il existe une centaine d’organismes reconnus par deux fédérations : l’Union nationale des organisations de séjours éducatifs, linguistiques et de formation en langues (UNOSEL) et L’Office. Loin de certains sites Internet douteux, ces organismes vous guideront de manière sûre vers des séjours adaptés. Parmi les plus efficaces, on retrouve notamment :

  • Le séjour dans un collège/lycée : cours de langue le matin, activités l’après-midi. Un échange qui peut rassurer les parents (pour les plus jeunes) et qui vous permettra de fréquenter des personnes de différentes nationalités, et de partager votre chambre avec un non-francophone.
  • Le séjour chez un professeur : un des meilleurs moyens pour progresser en langue, de façon rapide, avec 4 heures de cours individuels par jour. Une formule qui conviendra aux moins extravertis. Pour ceux qui veulent rencontrer beaucoup de monde, c’est, en revanche, à éviter.

Les pièges à éviter lors de l’échange linguistique

Une fois à l’étranger, quelques erreurs sont à éviter pour pouvoir progresser en langue de manière significative. À commencer par rester entre Français. Il est forcément tentant et rassurant de pouvoir communiquer dans sa langue maternelle, mais le piège est justement là : ne pas sortir de sa zone de confort et éviter de rentrer en contact avec les locaux. Il est préférable de vous immerger totalement dans votre lieu de séjour, quitte à vous sentir parfois isolé. Les améliorations en langue se feront ressentir.

Autre point important qui peut être surprenant : ne prenez pas trop d’heures de cours sur place. Bien que travailler soit important, il est vivement conseillé d’être actif et de vivre la langue en vous rendant dans les commerces, les lieux de loisirs, les soirées… Rencontrez du monde et échangez, et vous progresserez.

Enfin, encore une fois, soyez vigilant sur l’organisation de votre séjour afin d’éviter toute mauvaise surprise sur place, notamment dans le choix de la famille d’accueil. Certains Français gardent un souvenir très mitigé de leur court séjour à l’étranger à cause d’hôtes souvent absents, ou un peu trop intrusifs, voire partis en vacances. Il est important de vous rendre chez quelqu’un avec qui vous avez échangé un minimum auparavant. Si personne n’est à l’abri d’une mauvaise surprise, autant mettre toutes les chances de son côté.

Assimil vous accompagne …

Assimil vous accompagne dans l’apprentissage de l’anglais à travers une série de formations pour tous les âges : J’apprends l’anglais en chantant pour la jeunesse, la collection Guide de conversation pour tous les niveaux, ou L’anglais par l’humour pour des niveaux confirmés.

Ajouter un commentaire

Interviews

articles populaires

Les nouveautés de la rentrée

08/08/13
209 commentaires

Nouveautés Assimil :
ce qui vous attend à la rentrée

24/06/14
111 commentaires

Sanskrit : le making-of

06/06/13
110 commentaires

Latin : retour vers le futur

28/09/15
102 commentaires

La méthode Assimil
disponible en digital

27/08/13
81 commentaires

Nouveautés : ce qui vous attend
au premier trimestre 2014

01/01/14
78 commentaires

Les nouveautés de la rentrée 2015

05/08/15
77 commentaires

Une nouvelle ligne graphique
pour la collection sans peine

11/08/15
67 commentaires

Chinois : entretien
avec Hélène Arthus et Mei Mercier

01/03/16
60 commentaires

Les nouveautés de la rentrée 2018

14/08/18
46 commentaires

derniers commentaires

au hasard

Faites le tour du monde
avec YouTube Map Explorer

30/06/15
0 commentaire

Polyglot Conference 2017:
stream the Fjöltyngmix

06/11/17
2 commentaires

Brexit au Royaume-Uni :
quelles conséquences pour les travailleurs,
étudiants et vacanciers français ?

16/08/17
0 commentaire