Au 1er juin 2018,
le TOEIC® évolue

Publié le 01/06/2018 par Assimil
0 commentaire

Référence dans le monde du travail depuis 1979, le Test of English for International Communication (TOEIC®) voit son contenu évoluer dès le 1er juin 2018. Alors qu’Assimil publie deux cahiers spécifiques consacrés à la préparation de ce test, quels sont les changements et comment se préparer à ce nouveau test d’anglais professionnel ?

Réforme du TOEIC® en 2018 : les changements attendus

Dès le 1er juin, les candidats au TOEIC® Listening and Reading seront testés en compréhension écrite et orale selon de nouvelles modalités.

Une partie compréhension orale « plus orale »

Le nombre de questions posées ainsi que la durée totale de cette partie restent inchangés. Ce sont donc 100 questions pour 45 minutes d’examen. Quelques modifications sont en revanche apportées à la répartition de questions.

Découpage des questions Version en vigueur jusqu’au 1er juin 2018 Mise à jour au 1er juin 2018
Description d’images 10 questions 6 questions
Questions-réponses 30 questions 25 questions
Dialogues 30 questions 39 questions
Discussions et annonces 30 questions 30 questions

ETS a donc décidé de mettre l’accent sur les dialogues, plutôt que sur des questions de logique et d’observation. Les dialogues sont également annoncés comme plus dynamiques avec plus de deux interlocuteurs, et plus proches de l’anglais parlé. Le but de ce nouveau test est de confronter les candidats à une langue professionnelle authentique.

Compréhension écrite : importance du contexte

La deuxième partie du TOEIC® reste dédiée à la compréhension écrite. Tout comme pour la première partie du test, la durée et le nombre de questions ne changent pas, soit 100 questions pour 75 minutes d’examen.

Découpage des questions Version en vigueur jusqu’au 1er juin 2018 Mise à jour au 1er juin 2018
Phrases à compléter 40 questions 30 questions
Textes à compléter 12 questions 16 questions
Lecture de passages simples (indépendants les uns des autres) 28 questions 29 questions
Lecture et analyse de 3 passages en lien 20 questions 25 questions

Si la logique de la langue reste évaluée dans cette deuxième partie de test, ETS entend accentuer la compréhension écrite globale à travers davantage de questions sur la lecture de passages simples et multiples. Le format de ces textes va aussi varier et prendre notamment la forme de messages SMS, ou de tchat en ligne, afin de refléter davantage la vie quotidienne des anglophones. Que ce soit pour les textes à compléter ou la lecture de passages, la compréhension du contexte prend plus de poids dans cette nouvelle réforme du TOEIC® en 2018.

Bon à savoir
Ces changements ne concernent que le TOEIC® Listening and Reading. Les autres TOEIC® – Speaking and Writing ; et Bridge – ne connaissent aucune modification pour le moment.

Pourquoi le TOEIC® change en 2018 ?

Créé par Educational Testing Service (ETS) au Japon, le TOEIC® a pour but d’évaluer le niveau d’anglais écrit et oral des locuteurs non-anglophones en situation professionnelle. Depuis sa création, le TOEIC® a été réformé à plusieurs reprises. Sa dernière mise à jour remonte à 2006. ETS retravaille régulièrement son test phare pour plusieurs raisons :

  • Refléter le monde des affaires en 2018

Utilisé par les entreprises internationales dans le but d’évaluer le niveau d’anglais professionnel de leurs équipes ou futurs employés, le TOEIC® doit évoluer avec son temps pour répondre au mieux aux attentes des entreprises en proposant des thématiques en lien avec le monde actuel des affaires. Par ailleurs, de nouveaux modes de communication s’installent de plus en plus dans les entreprises. Si les e-mails sont bien intégrés au travail, le tchat, les tweets et autres réseaux sociaux s’invitent dans le quotidien des entreprises. Il est donc essentiel d’inclure ces nouveaux modes de communication dans le TOEIC® en 2018.

  • Développer un vocabulaire professionnel et usuel

L’anglais étant une langue vivante en perpétuelle évolution, le test doit régulièrement se mettre à jour pour intégrer les nouveaux usages de la langue anglaise. Des expressions courantes laissent la place à d’autres, des contractions et des injonctions apparaissent. ETS conserve une certaine autorité dans le monde de l’entreprise en présentant un test à la page et précis. Cela permet également au TOEIC® de rester compétitif face aux autres tests de certifications en langue, comme le TOEFL®, le BULATS ou encore le IELTSTM, par exemple.

Qui est concerné par cette nouvelle version du TOEIC® ?

Le TOEIC® est un test international. Cependant, la mise à jour n’est pas encore effective dans toutes les régions du monde. Cette nouvelle réforme du TOEIC® 2018 sera mise en place à compter du 1er juin en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (EMEA). Le Japon et la Corée ont été les deux premiers pays à mettre en place la nouvelle version du TOEIC® en mai 2016. Grâce à ces deux pays, ETS est en mesure de confirmer que la difficulté et la qualité du test ne sont pas affectées par ces changements.

Comment se préparer au nouveau TOEIC® 2018 ?

Pour se préparer au nouveau TOEIC®, ETS a mis en ligne, un exemple de test. Il est donc possible de se familiariser aux nouvelles règles du jeu en effectuant le test dans les conditions réelles d’examen, c’est-à-dire en 2h et sans aide extérieure. En plus de ce test blanc, il est indispensable de travailler et d’assimiler le vocabulaire des affaires tant à l’écrit qu’à l’oral.

  • Travailler la compréhension orale

Le nouveau TOEIC® 2018 met l’accent sur la compréhension orale. Pour s’améliorer dans ce domaine, il existe quelques astuces comme écouter la radio – notamment les informations – ou regarder des documentaires en anglais. La plateforme YouTube ainsi que de nombreux sites internet de chaînes télévisées en proposent en accès libre. Certains podcasts sont également de bons moyens d’habituer son oreille à l’anglais professionnel.

  • Préparer l’écrit du TOEIC® 2018

Il existe des méthodes d’anglais spécifiquement prévues pour l’apprentissage du vocabulaire professionnel. En complément de ces méthodes, rien n’empêche de lire la presse anglophone pour acquérir davantage de vocabulaire.

Bon à savoir
Certains organismes de formation proposent des préparations et des entraînements au TOEIC®. Ils sont en général au courant des dernières modifications apportées au test mais mieux vaut s’en assurer avant de s’engager dans une de ces formations.

Assimil vous accompagne…
Préparez-vous au TOEIC® avec les deux cahiers d’exercices conformes au TOEIC 2018 et conçus spécialement pour vous aider à obtenir le meilleur score. Améliorez votre niveau d’anglais professionnel grâce à la méthode Anglais au travail.

Ajouter un commentaire

Interviews

articles populaires

Les nouveautés de la rentrée

08/08/13
209 commentaires

Nouveautés Assimil :
ce qui vous attend à la rentrée

24/06/14
111 commentaires

Sanskrit : le making-of

06/06/13
110 commentaires

Latin : retour vers le futur

28/09/15
102 commentaires

La méthode Assimil
disponible en digital

27/08/13
81 commentaires

Nouveautés : ce qui vous attend
au premier trimestre 2014

01/01/14
78 commentaires

Une nouvelle ligne graphique
pour la collection sans peine

11/08/15
67 commentaires

Les nouveautés de la rentrée 2015

05/08/15
66 commentaires

Chinois : entretien
avec Hélène Arthus et Mei Mercier

01/03/16
60 commentaires

Le roumain, Ionesco
et la méthode Assimil :
entretien avec Vincent Ilutiu

14/04/14
42 commentaires

derniers commentaires

au hasard

Entretien avec
la comédienne
Séverine Vasselin

25/10/17
0 commentaire

Le boom culturel islandais :
menace ou bénédiction ?

22/08/18
0 commentaire

À la découverte du jargon sportif : parlez-vous foot ? Cyclisme ?

09/07/18
1 commentaire