À la découverte du jargon sportif : parlez-vous foot ? Cyclisme ?

Publié le 09/07/2018 par Assimil
1 commentaire

Cet été, les événements sportifs se succèdent. La Coupe du monde de foot a ouvert le bal des compétitions de sport pour le plus grand bonheur des aficionados du ballon rond. Vient ensuite le Tour de France puis les Championnats d’Europe d’athlétisme. Connaître le jargon de ces sports va vous être indispensable pour comprendre les propos des commentateurs : petit tour d’horizon de mots et d’expressions à connaître. 

Le jargon du foot

En cette année de Coupe du monde de foot, les retransmissions de match vont bon train. L’effervescence des supporters grandit de jour en jour. Les analyses tactiques des amateurs du ballon rond sont quotidiennes à la machine à café comme dans la rue. Pour comprendre ce qui se dit, voici quelques expressions tirées du jargon du foot :

  • « Le caviar. »

C’est une passe décisive permettant à un joueur en position de but de n’avoir qu’à tendre le pied pour marquer.

  • « Le gardien s’est complètement troué sur le but. »

Se dit quand un gardien est en partie responsable d’un but encaissé.

  • « C’était une passe téléphonée. »

La passe d’un joueur à un autre n’a pas surpris les adversaires : elle était évidente.

  • « Il a fait une Panenka. »

La Panenka est une technique pour tirer un pénalty (coup de pied tiré face au but). Le joueur frappe en effectuant une pichenette, sans forcer, la balle suit une trajectoire en cloche et prend le gardien de but à contre-pied. C’est Antonín Panenka, ancien footballeur, qui a donné son nom à cette technique.

  • « Il a fait une Madjer. »

La Madjer est un geste technique dont le nom est dû au joueur qui l’a inventé en 1987 : Rabah Madjer. Ce geste consiste à laisser passer le ballon entre ses jambes avant de faire une talonnade pour marquer un but.

  • « C’est le renard des surfaces. »

Un renard des surfaces est un joueur qui arrive à bien se placer et à se faire oublier de ses adversaires pour se faufiler et marquer.

  • « Il a mangé la feuille de match. »

Se dit pour un attaquant qui a raté un but pourtant facile.

  • « C’est un joueur qui aime bien tricoter. »

Un joueur qui tricote fait des feintes ballon au pied et drible ses adversaires.

  • « Il cire le banc. »

Se dit pour un joueur qui reste sur le banc de touche sans jamais jouer.

  • « Ils ont pris une valise. »

L’équipe de foot a subi une lourde défaite.

À lire aussi : Coupe du monde de football : quelle star du ballon rond est polyglotte ?

Le jargon sportif du cyclisme

Du 7 juillet au 29 juillet 2018, les coureurs du Tour de France vont sillonner les routes de l’Hexagone. Tous rêvent de vêtir le maillot jaune sur les Champs-Élysées, emblématique symbole de la course récompensant le leader du classement général. Voici quelques expressions tirées du jargon du cyclisme vous permettant de mieux comprendre les propos des commentateurs si vous souhaitez suivre une ou plusieurs étapes à la télévision :

  • « Les coureurs vont basculer. »

Se dit lorsque les coureurs atteignent un sommet pour se lancer dans la descente.

  • « Monter dans l’autobus. »

Des coureurs qui montent dans l’autobus sont des coureurs qui se regroupent pour finir dans les temps l’étape.

  • « Être en chasse patate. »

Un coureur en chasse patate est généralement entre le groupe qui roule en tête et le peloton.

  • « Faire parler la classe. »

Se dit pour un coureur qui arrive à dominer ses adversaires directs sans être aidé par ses coéquipiers.

  • « Être un poisson-pilote. »

Un poisson-pilote est un coureur qui emmène le sprinteur de son équipe. Il doit le mettre dans de bonnes dispositions pour que le sprinteur gagne.

  • « En garder sous la pédale. »

Ne pas prendre de relais pour préserver ses forces.

  • « Rentrer. »

Rejoindre le peloton après avoir été décroché quelques mètres ou kilomètres.

  • « Prendre le vent. »

Rouler en n’étant pas protégé du vent venant de face ou de travers. Un coureur qui prend le vent use beaucoup d’énergie pour avancer.

Zoom sur le vocabulaire d’autres sports

Si le jargon du foot et le jargon du cyclisme sont particulièrement fournis, d’autres sports ont également un vocabulaire particulier.

L’athlétisme en quelques expressions

Du 7 au 12 août 2018 va se dérouler à Berlin les 24e Championnats d’Europe d’athlétisme. Lors de la retransmission des épreuves, vous allez certainement entendre quelques expressions tirées du vocabulaire lié à ce sport en particulier :

  • « Mener le train. »

Un coureur qui mène le train est aux avant-postes et impose sa vitesse au reste du groupe

  • « Se faire coiffer sur la ligne. »

Passer la ligne d’arrivée en étant dépassé par un concurrent alors que la victoire semblait acquise.

  • « Avoir du pied. »

Se dit pour un coureur qui a de l’impulsion.

  • « Courir à la corde. »

Un coureur à la corde est placé le plus à gauche possible de la piste : il suit le tracé le plus court.

Le jargon du surf : un lexique riche

En vacances dans une région où le surf est le sport de prédilection ? Vous allez certainement entendre quelques mots que vous ne connaissez pas, d’autant plus si vous décidez de vous initier à ce sport de glisse.

  • « Trouver un bon spot. »

Un spot est un lieu où pratiquer le surf dans de bonnes conditions.

  • « Il y a un vent offshore. »

Un vent offshore est un vent qui vient de la terre.

  • « Il y a un vent onshore. »

Un vent onshore est un vent qui vient de l’océan.

  • « La lèvre de la vague. »

C’est la crête de la vague soit le point le plus haut.

À lire aussi : Sport et langues : pratiquer une activité sportive pour mieux apprendre ?

 

Le foot, le cyclisme, l’athlétisme… Ce ne sont pas les seuls sports bénéficiant d’un jargon particulier. Tous ont un vocabulaire spécifique et il ne faut pas être obligatoirement un professionnel de la discipline pour le connaître. Qui ne connaît pas le strike au bowling ? Ou le salto en gymnastique ?

Commentaires

Par Chris K. le 09/07/18 à 13h37

Moi personnellement je ne parle pas foot, mais je parle bactériologie et biologie médicale dans ma vie professionnelle (et c’est tout un vocabulaire spécifique !…)
Comme quoi il n’y a pas que le monde du sport qui parle son propre jargon.
Je pense que les juristes, les banquiers, et les courtiers en bourse ne me contrediront pas sur ce sujet ! 😂

Ajouter un commentaire

Interviews

articles populaires

Les nouveautés de la rentrée

08/08/13
196 commentaires

Nouveautés Assimil :
ce qui vous attend à la rentrée

24/06/14
110 commentaires

Sanskrit : le making-of

06/06/13
110 commentaires

Latin : retour vers le futur

28/09/15
102 commentaires

La méthode Assimil
disponible en digital

27/08/13
81 commentaires

Nouveautés : ce qui vous attend
au premier trimestre 2014

01/01/14
78 commentaires

Une nouvelle ligne graphique
pour la collection sans peine

11/08/15
67 commentaires

Les nouveautés de la rentrée 2015

05/08/15
66 commentaires

Le roumain, Ionesco
et la méthode Assimil :
entretien avec Vincent Ilutiu

14/04/14
42 commentaires

Privé : « La librairie Assimil n’attend que vous ! »

23/01/14
37 commentaires

derniers commentaires

au hasard

Partir aux États-Unis :
quel visa pour quel séjour ?

06/05/15
1 commentaire

Conférence à Mundolingua :
nouvelles technologies
et diversité linguistique

02/11/15
0 commentaire

Une histoire de My Tailor is Rich!
en vidéo

23/07/13
1 commentaire